LE RENARD ET LES SOURIS

Quelle influence a le renard sur les populations de souris ?

Un article dans une revue de chasse allemande m’a interpellé et confirme les études faites par l’ERZ (entente interdépartementale de recherche sur la rage et les zoonoses) en France dans les années 80. Si on vous interpelle sur l’action réelle du renard sur les populations de souris en vous reprochant de les éliminer et d’être la cause de la prolifération, voici les éléments dont on dispose. 

En gros théoriquement le rapport proies prédateurs semble répondre à des règles.

Quand le nombre de proies augmente, le nombre de prédateurs augmente et inversement.

Il faut voir si ce modèle s’applique ou non au renard et à ses proies.

L’étude de la dynamique des populations des souris est pleine d’enseignements. En effet la maturité sexuelle des souris est atteinte à 15 jours alors qu’elles sont encore allaitées. Ceci veut dire qu’elles peuvent faire leur première portée vers l’âge de 5 semaines. La taille des portées étant importante on arrive en théorie au chiffre effrayant de 9 millions de souris issues d’un couple au bout d’un an. En général ces populations varient fortement et suivent un cycle de 3 à 5 ans où il y a reproduction de masse sans que l’on ait une véritable explication pour l’instant. En Allemagne en 2007 on a estimé à 700 millions d’euros les dommages causés par les souris.

Lors des grandes pullulations on peut compter 3000 souris à l’ha (le plus enregistré est de 5000) leur nombre est tellement important qu’elles n’ont plus de territoire et 30 à 60% vont partir pour coloniser d’autres lieux.

Comment se nourrit un renard ?

Le renard est un prédateur opportuniste qui s’adapte aux différentes ressources à sa disposition. Il n’est jamais spécialisé uniquement sur les petits mammifères. Dans une étude conduite sur 1200 renards, les souris ne représentaient que 21% de leur nourriture le reste était constitué d’oiseaux, fruits, volailles et 16% de gibier. Différents micromammifères étaient présents, mais les souris des champs représentaient 12% des contenus stomacaux contre 1 à 2% pour les autres micromammifères.

Conclusion et faits.

Les renards ne mangent pas que des souris même si elles sont très abondantes.

Les besoins alimentaires d’un renard varient entre 300 et 500 g de nourriture par jour. Une souris pèse entre 15 et 30 g, ce qui veut dire 15 souris par jour. Si l’on compte une densité de renard, d’un couple pour 250 ha élevant une portée on considère que 100 à 150 kg de souris seront consommés par an.
Si l’on prend une densité de souris de 100/ha sur 250 ha cela représente une biomasse de 750 kg. En année d’explosion de population avec 2000 souris par ha on obtient 15000kg de souris sur les 250 ha.

Il faudrait donc en théorie 100 renards sur 250 ha pour réguler cette population. Pas besoin de faire plus de calcul pour comprendre que la chute des effectifs de souris après une année d’explosion n’a rien à voir avec la population de renards. Les variations de population des souris se font de manière totalement indépendante de l’influence du renard et des autres prédateurs.

Philippe GOETZMANN (54)
Résumé d’un article paru dans la revue allemande Unsere Jagd


Déposer une annonce



Partager vos expériences avec nous

Vous souhaitez nous communiquer une expérience concernant le piégeage, merci de remplir ce formulaire ci-dessous.

    * En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de me contacter.
    Partagez vos expérience
    Nos magazines

    NEWSLETTER

      • CONTACTS

        Journal des Piégeurs

        1 rue de la passotte

        57070 Metz

        * En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et pour permettre de me recontacter.