N°93 – Mars 2014

NUMERO EN RUPTURE DE STOCK

AU SOMMAIRE

  • 25 ans...
  • Nouvelles de l'UNAPAF
  • Le renard de l'ami Roland
  • Les piégeurs de Belgique
  • Age des piégeurs. Former des jeunes piégeurs
  • Loutre, castor et gaboulette: Pourquoi ces restrictions ?
  • La page pratique: Le piège à lacet MARUEJOULS
  • Surveillance des pièges à distance
  • Le goupil à l'affût ...

EDITO

Les 25 ans du JOURNAL des PIEGEURS

Avec ce numéro, nous fêtons les 25 ans du JOURNAL des PIEGEURS. Quand je fais un retour en arrière, en feuilletant les anciens numéros, je pense que nous avons beaucoup fait évoluer le Piégeage en France depuis l’arrêté du 23 mai 1984. Cela n’a pas été facile, pour faire passer certaines idées, nous n’avons pas toujours eu le soutien nécessaire auprès de nos « partenaires ».
Dans les années 80, sous la pression des mouvements écolos, l’état a décidé de mettre de l’ordre dans la pratique du piégeage. L’idée première de nos opposants, était qu’en instaurant une réglementation stricte, ils allaient dégoûter les derniers piégeurs français. Merci les copains ! c’est grâce à vous que l’on a formé des piégeurs agréés et créé des associations départementales. En voulant tuer le piégeage vous lui avez donné un nouvel élan. Bravo, votre plus belle réussite des années 80 ! On n’aurait pas fait mieux.
Depuis, vous nous harcelez pour revenir en arrière, grignoter, casser pas à pas notre activité. Autant au début, on arrivait encore à discuter. Mais ces 5 dernières années, c’est fini, on ne discute plus, on nous sabre. Vous n’êtes pas plus nombreux qu’à l’époque, mais vous êtes « tendance » comme on dit. Alors on vous prête une oreille, on nous impose des règles, des restrictions, à l’encontre de la réalité du terrain, qu’importe, on est dans un monde à la Disney où le renard discute avec la maman lapine et ses bébés. Vous avez même réussi à supprimer l’assommoir, (moins de 100 piégeurs l’utilisaient), trop fort. Un piège rustique probablement le premier piège utilisé par les hommes, il a fallut attendre 2011 pour le voir disparaitre. Depuis 25 ans, le Piégeage en France, n’a pas mis une seule espèce en péril, on ne piège que des animaux qui nous causent des problèmes. Lorsque l’on examine les bilans, sur un département, on piège sur une infime surface, souvent moins de 20 % de la surface totale. De même, malgré un piégeage important des ragondins et des rats musqués, avec des pièges en X, nous n’avons pas empêché, depuis 25 ans, aux loutres et castors de recoloniser le territoire national. Alors pourquoi nous imposer des règlements inadaptés ces dernières années? pour faire plaisir à l’Europe ? Non, c’est pour dégoûter les piégeurs! Nos chers penseurs feraient mieux de s’occuper des espèces invasives, car là depuis 25 ans, il y a de quoi faire, mais non ils préfèrent nous imposer des règles envahissantes!

Didier LEFEVRE
Président de l’Association des Piégeurs Mosellans
Directeur du JOURNAL des PIEGEURS

Partagez vos expérience
Nos magazines

NEWSLETTER

    • CONTACTS

      Journal des Piégeurs

      1 rue de la passotte

      57070 Metz

      * En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et pour permettre de me recontacter.