N°114 – Juin 2019

N°114 - Juin 2019

CE NUMERO EST ENCORE DISPONIBLE

AU SOMMAIRE

  • Editorial
  • Infos diverses
  • Nouvelles de l’UNAPAF
  • Groupe 2 : Où en sommes-nous ?
  • L’UNAPAF et le Journal des Piégeurs aux salons
  • Piégeage au charnier avec l’Hingiol
  • Reconnaissance de la maladie de Lyme
  • La fouine dans les combles
  • Photos de lecteurs
  • Petit mot d’humeur
  • Histoire de chat
  • Les rats gris et les rats noirs
  • Le goupil à l’affût
  • Petites annonces
  • Truc et astuce la pose du collet
  • Le courrier des lecteurs
  • A l’écoute des associations

EDITO

Un autre regard…

C’est avec plaisir que j’ai accepté la proposition de Didier d’écrire l’éditorial.

Je me suis déjà présentée dans la série d’articles du Journal consacrée aux femmes pour vous expliquer comment je piégeais.

Je m’appelle Sabine Hamey, j’ai commencé à accompagner mon grand père et mon père à la chasse familiale dans le Nord quand j’étais enfant. J’ai passé ensuite mon permis de chasse et enfin l’agrément de piégeage en 1989 dans le Loiret. De retour dans le nord j’ai adhéré à l’association des piégeurs agréés du Nord et des gardes assermentés (APANGA) en 2002. En 2011 j’ai été cooptée pour entrer dans le conseil d’administration où depuis je suis trésorier.

C’est durant les différents salons de la chasse de Lille et de Vaucelles où l’APANGA et l’UNAPAF étaient présentes que j’ai mieux connu votre président.

Didier m’a sollicité pour faire partie du groupe d’administrateurs de l’UNAPAF, et c’est le 23 avril que j’ai franchi le pas.

Les raisons qui m’ont poussée à dire oui sont les suivantes :

  • Je pense que les piégeurs ont beaucoup à gagner en adhérant à une association de leur département car ensemble nous représentons une force. De même L’UNAPAF, association nationale, représentant les associations départementales et donc tous les piégeurs de France, a un poids important auprès des autorités.
  • La biodiversité est un enjeu important en 2019. Le piégeage, peut maintenir à un taux acceptable les espèces autochtones qui se développent au détriment d’autres et en prenant leur niche écologique dans un environnement modifié par l’homme et empêcher les espèces exogènes de déséquilibrer le milieu.
  • Je suis aussi correspondante de l’UNAPAF pour des articles à propos de nos activités dans le Nord et d’autres sujets.
  • L’envie de rejoindre une équipe dynamique avec laquelle j’ai sympathisé lors de rencontres.
  • Je veux défendre l’environnement qui pour moi doit rester la priorité des piégeurs malgré leurs autres intérêts.
  • Et aussi une femme dans ce monde d’homme peut apporter un autre regard. Nous devons être présentes et ne pas nous cantonner à faire du secrétariat. Je prends part aux formations de piégeurs, j’aime communiquer ma passion en expliquant  aux autres le pourquoi du comment sans oublier d’écouter et de respecter les arguments de chacun. J’ai de l’expérience technique, informatique que je pourrais mettre au service de l’association.

Je remercie l’équipe en place de m’avoir chaleureusement accueilli, j’espère que la prochaine assemblée générale confirmera leur décision et que la collaboration sera fructueuse pour tous.

Sabine HAMEY

Trésorière de l’APANGA (59)

Cooptée au CA de l’UNAPAF

 

 

 

 

 

Partagez vos expérience
Nos magazines

NEWSLETTER

    • CONTACTS

      Journal des Piégeurs

      1 rue de la passotte

      57070 Metz

      * En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et pour permettre de me recontacter.